vendredi 12 février 2016

Diagonale des Fous 2014

Encore une aventure de plus : la Diagonale des Fous. 50 heures de montées et descentes à travers l'île de la Réunion. Un effort qu'il faut avant tout "gérer" : - la préparation : avec un Ironman en juin, puis la TDS fin aout et être prêt - le sommeil évidemment : à chacun sa méthode, savoir s'adapter, dormir quand il le faut ou bien retarder jusqu'au prochain ravito - l'alimentation aussi : mélange de sucrés et salés, de repas et coupe-faim Découvrir tout cela en image :

mardi 16 septembre 2014

Ultra-trail du Mont Blanc (UTMB) : version sauvage avec la TDS 2014

La TDS est une version sauvage de l'Ultra-trail du Mont Blanc (l'UTMB).
Avec 120 km et 7500m de dénivelé positif, la TDS se révèle moins roulante, plus raide en descente et  plus pentue en montée.


Nous avions déjà réalisé ce parcours lors de sa première édition en 2009 dans le sens Chamonix - Courmayeur. Nous avions tous de merveilleux souvenirs :
- un départ donné à 7h du matin pour monter au Col de Voza, redescendre sur Saint Nicolas de Véroce pour remonter au Mont Joly, atteindre l'aiguille Croche, et revenir par le Col de la Fenêtre
- puis la Croix du Bonhomme en  direction de Cormet de Roseland, et le fameux Passeur de Pralognan qui nous amenait pour une descente interminable sur Bourg Saint Maurice.
- De là, nous étions montés en fin de journée jusqu'au col du Petit Saint Bernard où un feu nous attendait pour nous réchauffer.
- Puis une longue nuit "sans aucun souvenir" du parcours nous amena à rejoindre Dolonne et Courmayeur au bout de 23 heures de course.
La version 2014 allait nous permettre de redécouvrir ce parcours !

Le parcours 2014 en video :



Cette année, avec un parcours inversé et légèrement différent, nous n'avons pas été déçus. Un démarrage sous un soleil merveilleux au-dessus de Courmayeur nous a permis de monter tranquillement jusqu'au Col Chécouit et sa sympathique auberge, puis apercevoir le refuge Elisabetha proche du col de la Seigne. Mais nous avons tourné juste avant ce dernier à gauche pour gravir le Col Chavannes et descendre jusqu'au col du Petit Saint Bernard. Arrivé sans problème vers 15h00 à Bourg Saint Maurice, la montée de 2000mètres a fatigué nos organismes alors qu'il faisait un bon 30degrés au soleil. 400 coureurs ont abandonné dans ce secteur. L'arrivée ensuite au Passeur de Pralognan est juste magnifique, isolée, dans une montagne au relief déchiré. Enfin le retour de nuit s'est déroulé sans problème jusqu'aux refuges de Miage et la montée au col du Tricot avant de redescendre aux Houches puis la libération à Chamonix où nous attendaient nos amis.

Nous terminons 492eme sur 1600 coureurs au départ et 600 abandons !!!



Comme en 2009, espérons que la TDS nous aura bien préparé à la Diagonale des Fous de la Réunion qui aura lieu du 23 au 25 octobre prochain.

A bientôt !

vendredi 20 juin 2014

Foulées de la Gentilhommière 2014 : la video !

Le samedi 14 juin avaient lieu aux Haras de Jardy, les 8èmes Foulées de la Gentilhommière.

La centaine d'enfants handicapés des établissements de la Gentilhommière et de Sèvres  (de l'ARIMC) ont pu gouter une fois encore aux joies du sport et de ses valeurs.

Sous un soleil radieux, les 100 coureurs bénévoles ont poussé, tiré, sué avec les joellettes qui ont permis aux enfants de vivre un instant de partage unique. En parcourant une boucle de 2km environ, chaque enfant était entouré des coureurs de tous âges, parfois leur amis et parents, sur un parcours sécurisé au sein des Haras de Jardy.
Certains ont même gouté au saut d'obstacle qui n'était pourtant pas prévu au programme !
Et tout le monde a bien rigolé sans trop de frayeur.

En tout cas, ce moment d'effort partagé est une rencontre rare avec le monde du handicap et justifie de se renouveler chaque année.


mardi 3 juin 2014

Beauvais - Dieppe à vélo : 150 km de bonheur partagé !

En ce beau week-end de l'ascension, nous avons fait une virée familiale à vélo.
Le hic est bien évidemment que Chloé ne pédale pas !
Oublions le tandem, nous voilà parti à la recherche d'un vélo quelques semaines avant notre départ.

Après avoir parcouru quelques sites internet, nous avions ciblé notre choix sur un triporteur ou un tricycle Rollfiet.
L'association AICV basée à Paris propose de nombreux modèles dont un magnifique triporteur.



Cependant, nous avons finalement trouvé à Beauvais notre bonheur au sein de l'association Beauvais Rando Loisirs installé sur la base de loisirs du Canada (mais à Beauvais !). Merci infiniment de leur aide.

Nous avons pu y louer un Rollfiet, tricycle inversé, dirais-je.


Et nous voilà parti en famille pour un aller et retour jusqu'à Dieppe le long de la voie verte qui relie en fait Paris à Londres.
Parcouru en 3 jours, Chloé a énormément apprécié. Pas de gêne en position assise, nous avons pourtant effectuer quelques longues heures de vélo. Pour ce qui est du pilote, càd votre serviteur, aucun problème majeur.. Il faut sans doute un entrainement sérieux avec quelques bons mollets, mais uniquement sur les parties de routes départementales soit 30km.
Pour le reste c'était bien facile de partager avec notre petite chérie, ses frères et soeurs et amis, les 120 kilomètres de voie verte très plats.



Seul bémol à ce roadtrip, la maniabilité du Rollfiet est difficile, surtout avec un axe entre le siège et le cycle qui rend les virages et allures rapides très angoissantes…

Nous essaierons sans doute un autre matériel une prochaine fois. Pourquoi pas un Bullit  adapté.

A suivre ...

lundi 17 mars 2014

Chloé à ski : de toutes mes forces ...

Le film "De toutes nos forces" qui sort au cinéma le 27 mars 2014 , est une belle représentation de la réalité ...
Mais on n'est pas obligé de faire un IronMan pour éprouver un grand plaisir avec son enfant handicapé. Quelques sorties à ski suffisent : l'un en pulka l'autre en dualski ...





mercredi 12 mars 2014

Foulées de la Gentilhommière 2014

Et c'est reparti pour un jour de fête !

Réservez votre samedi 14 juin 2014 où auront lieu les 9èmes Foulées de la Gentilhommière.
Les équipes de 10 coureurs environ, ont chacune une joellette pour effectuer 10 tours des Haras de Jardy.

Ainsi 100 enfants et ado handicapés pourront vivre une experience sportive unique.
De la bonne humeur, de la sueur, des cris et quelques larmes, pour les participants de l'ARIMC, les bénévoles coureurs et les parents qui participent à cette matinée de fête.

Retrouver l'épreuve 2013 : ici

En attendant aller voir le film qui nous a un peu inspiré.

1/ le lien vers la video qui nous a inspiré :

2/ le film émotion avec Jacques Gamblin :


A vos baskets ...

mardi 10 décembre 2013

Ma Saintélyon 2013

Une formidable édition 2013 pour cette Saintélyon 2013.

Mes quelques vidéos :
3h00 du matin : là, il y avait de la neige, de la glace et beaucoup de monde pour une nuit au milieu de nulle part !!!


5h30 du matin, 40km seulement, cela devient dur ...


Enfin, j'arrive à Lyon, stade de Gerland, content d'en finir comme toujours et heureux de l'avoir fait !
Et comme souvent, j'ai trouvé les forces et le courage en pensant à ceux qui ne peuvent pas ou qui ne peuvent plus courir, se dépasser, vivre ...
Dans ce cas, ma tête me dit que je ne peux pas lâcher.  Je dois finir.

Et quand tu passes la ligne, tout est oublié. Certes, seule la victoire est belle, mais être Finisher d'endurance trail, c'est déjà beaucoup.

A bientôt.

dimanche 2 juin 2013

Les Foulées de la Gentilhommière ont bien eu lieu cette année !!!

Nous étions plus de 300 personnes au Haras de Jardy pour cette course en joelette.
Dans une atmosphère certes équestre, les coureurs furent cependant à l'honneur.
7 à 8 tours par équipe ont permis aux enfants handicapés de se sentir portés.

Tous nos remerciements aux équipes :
- d'Orange
- de la Société Générale
- des Pompiers de Boulogne Billancourt
- de Dunes d'Espoir
- de la DRPJ de Versailles
- des habitants de Marnes la Coquette
Entrée des Haras de Jardy

Sandrine motive l'équipe à 6h30 du matin pour l'installation des équipements, près à recevoir 300 personnes

L'équipe Orange

L'équipe de Marnes la Coquette et Madame le Maire

Départ pour Chloé en joelette




Remise de médaille






Ces foulées ont pu se dérouler grâce aux soutiens des équipes des Haras de Jardy et de la Mairie de Marnes la Coquette.

Sandrine et Sophie, accompagnées par l'ensemble des professionnels de la Gentilhommière et de l'ARIMC, ont organisé ce moment si intense pour les enfants, leurs parents et les coureurs bénévoles.

Merci à Orange pour son soutien actif et sa mobilisation.

Une grande réussite émotionnelle !!!

Vivement 2014 ...

lundi 20 mai 2013

Foulées de la Gentilhommière - Samedi 1er juin 2013

Les Foulées de la Gentilhommière auront lieu le samedi 1er juin 2013 aux Haras de Jardy.
Rendez vous 9h30 selon le plan indiqué ci dessous.

Identifier le parking pour vous y garer, en entrant aux Haras à Droite.
tandis que l'aire de départ se situe juste derrière la grande carrière principale.

Haras de Jardy
Plan du parking et aire de départ de la course

mercredi 27 mars 2013

Chers coureurs, chers amis,

Nous sommes heureux de vous annoncer que 
les prochaines Foulées de la Gentilhommière 
auront lieu le samedi 1er juin au matin
aux Haras de Jardy (92) en sortie d'autoroute A13.

C'est dans un cadre magnifique que nous serons donc accueillis avec nos 10 joelettes, 100 enfants et jeunes adultes handicapés, 100 coureurs et coureuses bénévoles. Le tout sous l'oeil avisés des parents et amis.



mercredi 28 novembre 2012

jeudi 15 novembre 2012

N'oubliez pas les dons en 2012

Comme chaque fin d'année, nous vous sollicitons pour des dons.
 En versant à Handicap Marathon, jusqu'à 521 euros, vous bénéficiez d'un abattement de 75%. http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/F426.xhtml

L'année 2012 a été riche en projet. Outre la structuration claire de la Gentilhommière, une professionnalisation des parcours individuels est engagée. Avec
- création d’un atelier d'ergothérapie
- récupération d’une salle de psychomotricité
- Acquisition de matériels d'aide à la marche.

La contribution d'Handicap Marathon, avec le soutien d'Orange s'éleve à 7000 euros.

Pour 2013, les besoins restent important :
- Achat d’un véhicule adapté type Kangoo ;
- Développer une stratégie associative en vue du recrutement de certains personnels (orthophoniste, kinésithérapeute, infirmier) ;
- Formation à la méthodologie du projet personnalisé et à la fonction de coordinateur de projet ;
- Création d'une salle du personnel, d'une salle de réunion et mise en place d'une bibliothèque de travail

Merci à tous de votre soutien, tandis que nous poursuivons nos courses avec les enfants.

mercredi 14 novembre 2012

20km de Paris 2012

Dimanche 14 octobre au matin, le ciel de Paris est aussi gris que ses pavés mouillés par la pluie et le froid de l’automne est déjà bien présent, comme sur d’autres épreuves Mais l’équipe complète des coureurs Orange a honoré le rendez-vous des 20 kilomètres de Paris, soit au total 100 hommes et femmes d’Orange France, du groupe, du Technocentre et de R&D, parfois venus de province. Mais aussi Chloé, une jeune fille qui s’apprête à participer à l’épreuve, tirée par 5 coureurs dans une « joëlette », un équipement spécial qui permet de faire courir un enfant handicapé.



 La météo difficile ne permet malheureusement pas cette année de faire courir les autres enfants qui devaient être de la course sur les 4 autres « joëlettes » mais Chloé a souhaité être là, comme les années précédentes.
20 kilomètres de course, cela se gère, aussi Jean-Christophe, à l’origine du projet accompagné par Orange Passion, s’est investi dans l’entraînement des troupes plusieurs semaines avant l’épreuve, au parc Montsouris.
Une fois le départ donné, les équipes s’élancent, les individuels, la « joëlette » puis les coureurs qui viennent assurer le relais auprès de Chloé en cours de course. L’organisation de la course a accepté que le temps des coureurs qui tirent la « joëlette » soit le même pour tous, les premiers partis et les suivants. Un geste sportif, à l’image de cette course où la solidarité, l’esprit et le cœur s’expriment aussi bien que la performance. Avec un objectif de 2 heures, ils bouclent les 20 kilomètres en 1h58.
Une belle journée où la chaleur était surtout dans les cœurs et déjà un rendez-vous de pris pour l’année prochaine.
Le programme Orange Passion a reversé cette année 3000€ de dons à l’association Handicap marathon, une association qui soutient les enfants handicapés. Une somme suffisante pour l’acquisition d’une nouvelle « joëlette » et un réel objet de fierté pour celles et ceux qui ont porté le maillot Orange. Bravo à tous !


vendredi 14 septembre 2012

20KM de Paris en joelettes avec Orange

Le 14 octobre prochain, nous serons 50 coureurs d'Orange et Handicap Marathon à nous élancer pour les 20KM de Paris. 50 coureurs pour pousser et tirer 5 joelettes qui permettront à 10 enfants (en relais) de traverser Paris. Tous handicapés et pris en charge quotidiennement à la Gentilhommière, établissement spécialisé de l'ARIMC, les enfants vivront un moment un peu différents et uniques, baignés dans une foule de 25.000 personnes environ.
Orange apportera non seulement le coeur et le souffle de ses salariés, mais aussi la contribution de 2000 euros à l'achat d'une joelette. Venez nous retrouver sur le parcours ou en course dès 10h00, pour le départ. Pour connaitre le parcours, cliquez ici

dimanche 2 septembre 2012

Le tour complet de l'UTMB demande plus qu'un bon entrainement ! En 2005 et 2006, j'avais dû avoir beaucoup de chance pour finir le tracé complet en respectivement 42 heures et 38 heures. L'écart correspondant au fait de savoir courir en permanence, de relancer et relancer encore. Pour la Petite Trotte à Léon en 2010, j'étais dans de bonnes dispositions pour aborder 100 heures de marche et trotinnage. J'avais ainsi découvert que la pratique du triathlon avec notamment le vélo (même d'appartement) pouvait contribuer largement à améliorer la vitesse d'ascension. C'est pourquoi en arrivant ce vendredi 31 aout 2012 à Chamonix, j'étais assez confiant. Fort de mes 12 heures à l'IronMan de Zurich, 45 jours auparavant. Malheureusement, nos ecrans de téléphones affichaient des sms mentionnant à 11 heures du matin, que la course serait raccourcie. Ramené à 114km et 5500D+, l'UTMB en restant en France ne ressemblait plus du tout à ce pourquoi nous étions là. Pluie, froid, neige en altitude, notre course allait ressembler à une marche hivernale et non à du trail léger et ensoleillé sur des pentes herbeuses (terme classique employé dans le Topo de la PTL !).
Qu'importe, par respect pour les organisateurs, pas de doute sur le fait de prendre le départ. Je dis respect car depuis 10 ans, les Poletti, Leon et leur équipe ont porté et fait grandir l'UTMB pour que cela devienne ce que c'est à présent : LA course trail. L'equivalent sans doute du marathon de New York. Il n'a rien de plus que les autres, mais il faut l'avoir fait une fois dans sa vie de marathonien. Il existe en effet à présent d'autres 160km et 9000D+, dans le Val d'Aoste, les Pyrénées, et bientôt autour de Grenoble avec l'UT4M. Chamonix - 00:00 (19:00) En tout cas, nous avons pris le départ, remotivés, entourés de nos familles et amis, dans une atmosphère sympa de la place de l'amitié, près de la maison des guides de Chamonix. En avant pour 114KM dans l'inconnu d'une meteo annoncée hivernale. Comme nous ne jouons pas la gagne, nous aimons partir "en dernier". Moins de bousculade et pas besoin de se laisser entrainer par le flot des 2500 coureurs qui filent en général à l'allure de 12km/h. Notre expérience nous permet d'ailleurs d'anticiper que 20 ou 24 heures seront nécessaires. Pour la TDS 2009, à kilomètres et denivelés equivalents, nous avions mis 20heures mais avec une météo plus clémente. En vieux briscards, nous descendons jusqu'au Houches le long de l'Arve à un allure de sénateur. Le ravito des Houches est plein, on se demande pourquoi les autres s'arrêtent déjà ! La pluie s'annonce. Cela tombe bien car l'air va se rafraichir, alors que nous avions tous déjà enfilé sous pull ou micro polaire et veste Gore-Tex. Autant dire que la montée au Col de Voza fut arrosée autant à 'intérieur qu'à l'exterieur de nos vestes. Erreur de débutant de la montagne... Ce n'est pas grave, nous savons que nous allons rester dans cette condition pendant toute la course (ce qui fut vrai) ! Nous montons d'un (trop) bon pas. 700m/h permet de chauffer les jambes, mais au-delà serait une seconde erreur. Il fait déjà nuit et nous entamons une descente d'enfer sur Saint Gervais. Depuis quelques années, le parcours emprunte cette voie qui une fois en bas permet rapidement de se rendre compte si on est capable de poursuivre les kilomètres restant. Je veux dire par là, que lorsque l'on a une blessure, on ne peut résister à ce début de parcours qui rappelle vite que l'UTMB n'est pas une balade de montagne et que le Trail , c'est aussi courir !
St Gervais - 3:28 de course - 20km - pos. 1739 Passés Saint Gervais, où il fait bon faire un petit stop pour manger un peu, refaire le plein d'eau, nous partons cette fois sur Les Contamines, nouveauté du parcours, plan B oblige. Peu de souvenirs, sinon que nous avons dû nous rapprocher du chalet du Truc, dans un ballet de montagnes russes. Puis, après les Contamines, nous filons sur Notre Dame la Gorge. Et passage classique de l'UTMB, avec spot bleu qui éclaire la façade, tambour et pipo. Grosse ambiance sur ce lieu du parcours qui annonce le début de la grande montée jusqu'au Col du Bonhomme. Cette fois, nous ne visons que le refuge de Balme. La montée est encore très brutale, sur des roches humides. Les souvenirs des années précédentes me reviennent instantannéement. Dejà quatre passages sur ce chemin, la mémoire des jambes existe bel et bien et nous grimpons ainsi à vive allure pour démarrer doucement mais surement notre petite remontée au classement. Nous passons 1900ème à la Balme (500 concurrents de remontés), sans le savoir mais vu que nous passons notre temps à remonter des concurrents...En tout cas, le moral est bon. D'autant que nous devons aborder ce qu'il faut bien appeler une bise avec neige qui recouvre à présent tous les champs alentour. Au ravito, il ne faut pas rester trop longtemps de peur de geler, ne pas s approcher du feu car d expérience, dès qu'on s'en écarte on repart transit. Alors vite vite, on déguste notre seconde soupe aux vermicelles de la nuit, un peu de fruits secs et une barre de céréales.
Refuge de Balme - 7:21 - 39km - pos. 1912 10 minutes max de pause et ça repart. Nous passons donc un peu au-dessus du Refuge de Balme, et abordons un carrefour de directions connues : face à nous la Croix du Bonhomme, c'est non, à gauche en direction du lac chauvin, ça c'était la PTL 2010, et donc nous prenons à droite. Les habitués que nous sommes regrettent le parcours de nuit car nous partons en direction du Col de la fenêtre et de l'aiguille Croche. Deux passages splendides que j'invite à faire en off, en famille ou en course sur la TDS. C'est absolument sublime. Mais là, il fait nuit, sans doute 1 ou 2 degrés celsus, la végétation et la roche sont recouverts d'une mince pellicule de neige. J'imagine assez facilement comment doit être la météo à 2500mètres au Col du Bonhomme. Sans doute une tempête de neige ... Alors nous sillonnons sous le mont Joly pour arriver jusqu'au col du Signal et entamons ensuite la descente sur les Contamines. Au ravito, même menu, la nourriture passe bien. Philippe prend quelques tranches de saucissons ! Quelle idée , cela va être dure à digérer. En fait , il a raison sur un point. À force de manger plutôt sucré, on sature vite. Et si l'on veut aller loin, il faut que la fonction digestive soit préservée, motivée à nous accompagner tout au long de la course. L'ecoeurement, le coup de froid sur l estomac sont les pires maux pour l ultratrail. Devoir s arrêter à cause d'une digestion capricieuse, alors que l'on s'est entraîné des mois et que les jambes vont bien, il n'y a pas pire.
Retour Les Contamines - 10:37 - 54.1km - pos. 1923 Alors que le jour pointe a présent, Je profite même de quelques minutes pour m'assoupir un peu. 5mn max, mais plutôt que de marcher en cote en titubant , autant faire une pause. Micro sommeil réparateur, pour aborder le retour sur les Houches. Nous passons bien dans le secteur du chalet du Truc, magnifique monts proches des sommets, un coin de suisse où les chalets sont tout propre et espacés. Bon, côté course, ma pause sommeil n'a pas suffit. Je laisse Philippe poursuivre et je m'assois un instant sur le banc extérieur d'une vieille bâtisse. La tête posée sur mes bâtons, les 3/4 minutes d'arrêt me font un bien fou. Réveillé par les interrogations d'autres coureurs, je me lève avec l esprit moins engourdi. Et effectivement, dans la montée qui s'annonce en direction de Bellevue au col de Voza, je refais largement mon retard sur Phiphi, permettant à présent d'imprimer un pas rapide en montée. C'est encore très boueux, froid jusqu'en haut, idem pour la redescente sur les Houches qui est une patinoire. Chacun pense à ses chevilles à ce moment là, la glissade serait alors fatale. Retour Les Houches - 15:03 - 72km - pos. 1623 Nous arrivons donc plutôt en forme pour le ravito des Houches où nous retrouvons famille et amis. Tout le monde est rassuré, nous sommes en forme, un peu refroidis et le changement des vêtements du haut est vraiment salutaire. Quelques photos, un peu de soupe, de café avec trois sucres et ça repart. Voila 15 heures que nous sommes partis, et il nous semble que nous sommes dans les temps initialement prévus. A présent , l'objectif est de rejoindre l'autre bout de la vallée de Chamonix en repassant par les balcons. Et effectivement, nous entamons une série de montagnes russes pour toute la journée.
Argentière - 20:45 - 93.38km - pos. 1576 Ce qui nous surprend, c'est surtout la forme qui commence à revenir. Après une montée, difficile de près de 800m au-dessus des Houches, nous accélérons le pas. Je me découvre une capacité en côte où je pose des paquets de coureurs. Meme Phiphi est un peu à la traine ;-) Je pense que la saison de vélo, rien qu'avec le Home Trainer porte ses fruits. Je n'ai eu que peu d'occasions de courir cette année en montagne. C'est donc forcement ce travail de fond réalisé avant le LD d'Abu Dhabi et avant l'IM de Zurich qui me permettent d'avoir des cuisses en bonne forme. A la descente, c'est Philiphi qui reprend les rennes. Il s'est découvert une technique de dérouler de jambes en se lâchant littéralement. Les racines sont des pièges dont il se joue. en tout cas, nos deux techniques nous permettent de remonter encore un peu de monde, ce qui, en fin de course, motive d'autant.
Enfin, après 22h34 de course nous passons l'arrivée. Nous finissons 1500ème sur 2400. Certes ce n'est pas un gros score, mais après une saison bien riche et une épreuve totalement remodelée, je m'en contente largement... Nous sommes comme toujours émus de revenir sur cette place de l'Amitié. D'autant que nous arrivons assez tôt pour prendre une douche, nous changer et aller dîner à l'M, avec tous nos amis, comme nous l'avions prévu la veille avec une réservation pour 20heures ! Pas facile donc de faire cette boucle de l'UTMB, tant la météo est capricieuse... La course la moins perturbée restant la PTL, ce sera peut être notre prochain défi ! Epilogue De retour sur Paris, une douleur rarissime aux tendons derrière les genoux des deux jambes me fait souffrir à chaque fois que je marche. Je décide de prendre le taureau par les cornes : - séance de compex sur les tendons le lundi matin - mardi midi, visite à mon osthéo - mercredi et vendredi, compex sur les jambes lourdes - granule d’arnica Résultats, samedi, je suis allez courir 40 minutes avec les enfants, lundi idem et je n’ai plus aucune douleur … Le bonheur !

jeudi 30 août 2012

Ce week-end a lieu l'Ultra Trail du Mont-Blanc. Pour notre 6ème participation, nous sommes encore motivés pour atteindre la ligne d'arrivée ! Les conditions s'annoncent rudes et hivernales. Qu'importe, nous avons deux jambes et un coeur en bon état de fonctionnement. Rendez-vous dans quelques jours pour le récit de notre course !

samedi 14 avril 2012

CairnBridge court pour Handicap Marathon

A l'occasion du 36ème Marathon de Paris, la société de conseil CairnBridge apporte son soutien à Handicap Marathon.



Au dela de l'activité de conseil, les associés et salariés de CairnBridge souhaitent donner un sens citoyen à l'activité de leur entreprise.
Courir 42 kilometres, se dépasser, souffrir un peu pour les autres, c'est le sens de leur action.
Quand tout va bien, que la santé va, le business, on se dit que l'on peut se tourner vers les autres.

Ainsi, CairnBridge profite du Marathon de Paris pour collecter des fonds destinés à Handicap Marathon.
http://www.facebook.com/CAIRNBRIDGE

Merci à Fred et son équipe de leur engagement citoyen.

jeudi 8 mars 2012

Triathlon LD Abu Dhabi 2012


Drôle d'endroit pour un triathlon longue distance !
J'aurais plutôt imaginé un Trail, même ultra, mais lorsqu'Hubert nous a décidé à venir, en réciprocité à notre escapade hivernale lyonnaise (cf article SaintéLyon 2011) ; j'ai imaginé qu'il fallait accepter de vivre de nouvelles expériences.



Abu Dhabi triathlon vaut le détour:
- 3km de natation (en deux boucles) dans une mer parfaite, turquoise, à 21 degrés et combinaison, dans une ambiance assez niçoise avec immeubles, voie rapide et promenade des anglais et la mer,
- 200km de vélo (en deux boucles et demi) en direction du désert jusqu'au circuit de F1, sur une autoroute fermée à la circulation qui est un régal pour se réconcilier avec toutes les sorties vélo sur des routes piégeuses,
- 20 km de course à pied, sur un parcours simple le long de la mer.

Le rêve quoi !

Toutefois, il a fallu résister à la chaleur et au vent de sable.
Pour le second, il a fallu gérer l'effort sans trop se griller lorsque le compteur tombe à 15km/h alors que la route est plate. Rien à faire face au vent et tout le monde est logé à la même enseigne.
Pour la chaleur, le piège était peut-être l'hyperhydratation. Et oui, alors que l'on veut être prudent, boire de l'eau est un vrai piège. Il faut visiblement doser les rations, régulières, en alternant eau et électrolytes. L’organisation proposait des ravitaillements tous les 10km je crois, cool !

Et le bilan est assez satisfaisant :
- 1 heure de natation pour 3km reste mon quotidien
- pour les 200km, je n'en menais pas large en espérant mettre 8 heures environ. Au final, 6h50 de vélo, à plus de 30km de moyenne, je suis heureux et me regonfler à bloc pour les prochaines courses. Malgré le vent, je crois que les efforts d'entrainement en home-trainer cet hiver m'ont permis de tenir le choc. Le vent nous a poussé et freiné et nombre de vélos de contre la montre ont du souffrir. Ils étaient d'ailleurs près de 50% avec des roues pleines, ce qui confirme le haut niveau des participants arrivés en général en 6h00, avec les cuisses assez puissantes pour résister face au vent, connu à cette époque de l'année.
- enfin les 20km en 1h48 sont sincèrement une formalité compte tenu de la distance réduite.
Et finalement, 9h55 avec un immense trou d'air pendant 45mn où je ne souhaitais que dormir. Heureusement, et comme toujours, la forme revient, et c'est alors avec une immense joie que l'on passe la ligne d'arrivée.



La gestion de l’alimentation a sans doute été un élément déterminant de ma réussite :
- boire en alternance eau et electrolytes toutes les 10mn
- manger toutes les 30mn, des gels les plus liquides possibles. Quelques bananes et barres de céréales ont fait le reste. A noter qu'il ne servait à rien de se jeter sur la nourriture à la sortie de l'eau.
Bilan, aucun problème sur le parcours.

Pour revenir sur la préparation parisienne en plein hiver :
- 2 séances natation / semaine minimum de 3km
- 45mn de home trainer les mardis et jeudis matins, et samedi pendant 2 heures. Seules 2, 3 sorties vélos de 3 heures pour tourner à Longchamps m'ont permises de valider quelques réglages.
- accompagnées par 2 à 3 sorties de càp, avec une orientation course rapide, pour ne pas faire mal.
Enfin, arriver en forme, avec dans les 2 semaines précédentes, ski de piste en famille et seulement 2 sorties en direction du Col du Granon ... (pour les connaisseurs de l'ìzoard et Galibier)

Pour la récupération, dès l'arrivée j'ai enfilé mes chaussettes de contentions, Compress Sport pour les jambes. Résultats : aucune courbature. Je poursuis toute la semaine qui suit et après je m'en débarrasse (rire).

Merci à tous de supporter de mes escapades sportives ...

lundi 5 décembre 2011

SaintéLyon 2011

Grandes retrouvailles pour l'équipe Handicap Marathon

Après 2 passages en 2004 et 2006, nous avons décidé de relancer ce défi nocturne de 68km.
Manquait à l'appel notre belge préféré, remplacé par son jeune cousin qui démarrait dans le trail.
Ludovic-le-bien-nommé a confirmé tous nos espoirs en arrivant dans le top 300 sur 4000 concurrents.

Pour le reste de la troupe, il était aussi sympa de se retrouver dans une ambiance conviviale !
Soucieu-en-Jarrest, St Christo en Jarez, que des noms qui fleurent bon le saucisson pendant un bon trail. Mais c'est du passé ; nous n'avons eu que des soupes, du thé et du café.

Heureusement, nous courrons aussi avec pour objectif de soutenir les enfants handicapés de la Gentilhommière. C'est ce qui nous donne la force de finir quand le moral est au plus bas.




Avant :

Après :

Merci le trail !

dimanche 27 novembre 2011

Dons 2011

Chers tous et toutes,

Handicap Marathon se prépare à fêter son 8ème Noël (et oui, déjà !)  et participera au Téléthon du samedi 3 décembre 2011. Nous serons présents à la course de Trail « Saint-Etienne – Lyon » (dire « SAINTELYON »), sans imposer  toutefois les 67 km aux enfants que nous soutenons. Ils seront bien au chaud, tandis que nous les représenterons parmi 5000 autres coureurs sur un parcours valloné dont le départ sera donné à minuit.

S’il n’est pas trop tard pour s’inscrire et nous rejoindre sur le parcours ;-), vous pouvez aussi les soutenir, en effectuant un don à Handicap Marathon. Nous vous adresserons un justificatif de dons vous offrant un crédit d’impôt de 75% soit pour 100 euros de dons, un crédit de 75 euros.
(Chèque à libellé à l’ordre de Handicap Marathon, 51 avenue de Ségur – 75007 Paris)


Les foulées de la Gentilhommière 2011 from mo mo on Vimeo.



Vous remerciant par avance pour  votre générosité,
Toute l'équipe d'Handicap Marathon.

mercredi 21 septembre 2011

Handicap Marathon en une des 20km de Paris !

Nous y étions l'an passé, les 20km de Paris fait sa promo avec des joelettes !
Si on sert aussi à cela c'est aussi très bien.

http://www.20kmparis.com/




Et rendez-vous pour le Téléthon 2011, où nous participerons pendant la SainteLyon, en version OFF, en faisant l' aller retour, soit 130km de promenades...

A très bientôt et bons entrainements ...

jeudi 15 septembre 2011

Foulées de la Gentilhommière : c'est reparti !

Chers toutes et tous,

Puisque la météo avait décidé d'être juste capricieuse, nous avons pu maintenir l'organisation des Foulées de la Gentilhommière, samedi 18 juin 2011.